Other Ways : Nos Actions

Other-Ways soutient plusieurs initiatives locales qui agissent dans le cadre d’un développement durable et qui visent à l’amélioration des conditions de vie des populations locales.

 

Au Cambodge

 

salbai

Créée en 2002 par l’O.N.G. Française, Agir Pour Le Cambodge, Sala Baï est une école hôtelière gratuite basée à Siem Reap, au Cambodge. L’école forme chaque année cent jeunes défavorisés à quatre métiers de l’hôtellerie et de la restauration : serveur/serveuse de restaurant, cuisinier, réceptionniste et femme/valet de chambre.

La plupart de nos groupes Other-Ways allant à Siem Reap ont un déjeuner dans le restaurant de l’école, la totalité de la recette de cette prestation est offerte à l’école. Nous organisons également cette visite pour les individuels qui le souhaitent.

Visiter le site de Salabai

dubrule

La mission de cette école, créée en 2002 est double. La première est de donner à de jeunes cambodgiens une formation de haute qualité et des qualifications nécessaires et pointues afin de contribuer à un développement durable du secteur touristique au Cambodge. De plus, depuis le commencement de ce projet, l’O.N.G. et ses partenaires se sont engagés à remettre l’école aux autorités cambodgiennes à moyen terme. Les partenaires sont tous d’accord sur le fait que la phase de développement sera consacrée à l’identification et à l’entraînement du personnel cambodgien qui, par la suite, prendra des positions clefs comme l’enseignement et l’encadrement au sein de la structure une fois qu’un niveau satisfaisant d’autonomie sera acquis. Formation et Progrès, l’investigateur de ce projet, travaille avec différents partenaires qui contribuent chacun à leur manière au succès du projet.

Other-Ways envoie régulièrement groupes et individuels dans cet établissement. Dans l’un de nos programmes, nous proposons également un cours de cuisine khmère au sein de l’école.

Visiter le site de l’Ecole Dubrule

pour un sourire d'enfant

L’association Pour un Sourire d’Enfant (PSE) a été créée en 1995 après que ses fondateurs ont vu les enfants se nourrir sur la décharge de Stung Meanchey à Phnom Penh. Profondément choqués par cette expérience, ils ont décidé de tout abandonner en France pour se consacrer à ce qui allait devenir leur Action envers ces enfants.

Le but premier de PSE, après la nourriture donnée aux enfants, afin de ne plus les voir manger dans les ordures, a été de les scolariser. C’était d’ailleurs leur demande : “un repas par jour, et la possibilité d’aller à l’école” !

Et puis, la scolarité ne suffisait pas. Pour les retirer définitivement de la misère, il fallait leur donner un vrai métier et donc, une formation professionnelle de qualité.

Actuellement, PSE scolarise plus de quatre milles enfants et donne une formation professionnelle à mille cinq cents jeunes.

Mais si scolarisation et formation professionnelle sont indispensables, nombreux sont les programmes d’appui indispensables à la réussite des projets éducatifs : hygiène, nutrition, soins médicaux et psychologiques, protection, aide aux familles, …

Other-Ways envoie régulièrement groupes et individuels au restaurant de l’association. De plus, Other-Ways prend en stage et embauche des jeunes issus de l’école.

Visiter le site Pour Un Sourire d’Enfant

phare ponleu

Phare Ponleu Selpak est une organisation non gouvernementale cambodgienne, créée en 1994, qui vise à soutenir le développement communautaire à travers la délivrance de services sociaux, éducatifs et culturels aux enfants vulnérables et à leurs familles.

Son approche a pour vocation de se pencher sur l’enfant dans sa globalité, tenant compte de l’ensemble de ses besoins définis en termes de droits. Elle se veut également individualisée puisque chaque enfant est unique.

Other-Ways insère dans ses programmes les spectacles de cirque qui sont donnés par la troupe de l’association à Battambang et à Siem Reap.

Visiter le site Phare à Battambang

phare-ponleu

Première Fondation Cambodgienne d’Aide à l’Enfance Défavorisée, Krousar Thmey (“Nouvelle Famille” en khmer) apporte aux enfants cambodgiens défavorisés un soutien matériel, éducatif et socialen harmonie avec leur environnement, dans le respect de leurs traditions et de leurs croyances. Cette aide doit guider l’enfant sur la voie de son épanouissement afin qu’il devienne un adulte responsable. Krousar Thmey s’attache à ce que l’aide apportée ne crée ni privilégiés, ni assistés, ni disparités avec l’entourage.

Krousar Thmey est la première ONG à avoir proposé une éducation aux enfants aveugles ou sourds, elle a donc dû dans un premier temps développer les outils nécessaires à une bonne communication. C’est ainsi que les équipes ont travaillé sur la création d’un code de Braille Khmer et ont adapté la langue des signes américaine aux spécificités de la langue khmère.

Elle dispose de 9 écoles pour enfants sourds ou aveugles.

Other-Ways incite ses clients à venir découvrir les établissements. Ce sont souvent de belles rencontres et des souvenirs forts qui resteront dans les souvenirs des voyageurs. La plupart décide alors d’apporter son soutien sous une forme ou une autre à cette fondation.

Visiter le site Krousar Thmey

Friends est une organisation non gouvernementale qui s’est donnée pour mission la réinsertion de jeunes des rues confrontés aux problèmes de la drogue, de la violence des rues, de la prostitution.

Elle dispose de 3 centres, à Phnom Penh, Kampong Speu et Kampong Cham et de plusieurs restaurants, à Phnom Penh, Siem Reap et Vientiane au Laos.

Cette organisation œuvre au travers de nombreuses actions aussi bien dans l’accueil, la nuit des enfants des rues, ou sur de plus longues périodes, que dans l’éducation, l’accession à la culture, la protection des droits des enfants, la prévention dans le domaine de la santé, ou bien encore, l’aide aux personnes atteintes du SIDA.

Nos clients sont invités à venir déjeuner au restaurant Friends, qui est un établissement où les jeunes pris en charge sont formés aux métiers de la restauration.

Visiter le site de Friends

 

Au Laos

 

salbai

Le centre situé à Luang Prabang cherche à préserver la riche tradition laotienne de fabrication de textiles. Il permet par la vente de tissus et d’artisanat en général à des populations isolées de trouver des débouchés pour vendre leur production, tout en préservant le mode de vie et les traditions de plusieurs groupes ethniques repartis sur l’ensemble du pays. Il est aussi possible de participer à des cours de 1 à 3 jours pour apprendre les rudiments du tissage, de la teinture.

Visiter le site de Ock Pop Tok

living land

Cette ferme biologique installée à la périphérie de Luang Prabang est gérée par les habitants des villages environnants cherche à faire comprendre aux visiteurs l’importance du riz, base de l’alimentation au Laos et d’apprendre les rudiments de sa culture. Les revenus générés servent à scolariser les enfants des environs et la production de la ferme apporte un complément aux villageois.

Visiter le site de Living Land

vientiane orchidees

Créée par des passionnes d’orchidées, Vientiane Orchidées est née du désir de prendre part au développement social et économique du Laos tout en  supportant la conservation de sa biodiversité unique au monde. En proposant des randonnées encadrées par les villageois dans le parc national de Phou Khao Kouay, Vientiane Orchidées lutte contre la collecte sauvage des orchidées en offrant une source de revenus pérennes dans un contexte de développement durable.

Dans sa ferme de Vientiane, elle créée un pool de conservation ouvert au public des espèces endémiques du Laos et propose également des nuits chez l’habitant dont les revenus profitent directement aux villageois.

Visiter le site Vientiane Orchidées

elephant conservation center sayabury

Le Centre de conservation de l’éléphant héberge le premier hôpital du Laos consacré aux éléphants blessés lors de travaux forestiers ou affectés par des maladies. Ils sont confiés à une équipe internationale de vétérinaires. Grâce à sa clinique vétérinaire mobile et à l’aide technique et financière apportée aux cornacs, le centre situé à Sayaburi au Laos contribue à la sauvegarde de l’éléphant d’Asie, espèce aujourd’hui menacée au Laos.

Visiter le site Phare a Battambang

 

Au Myanmar

 

Green Valley Hill a Kalaw

Le camp des Eléphants de « Green Hill Valley » dans la région de Kalaw au Myanmar est un projet récemment établi par deux anciens guides Birmans francophone anglophone, qui s’inscrit comme un projet visant à réhabiliter le travail des éléphants et de leurs cornacs tout en préservant la diversité de l’environnement local.

Le projet vise en outre à maintenir les traditions et les activités des populations locales tout en les sensibilisant sur la protection de leur environnement.

Le camp s’étend sur une superficie d’environ 60 hectares dans les collines du plateau Shan, à 25 kilomètres de Kalaw. La visite du camp fournit donc l’opportunité d’en apprendre davantage sur le rôle des éléphants dans les activités de ces villages montagnards.

En outre, le camp de par son étendue offre de nombreuses possibilités de randonnées à travers la forêt. Il offre plusieurs programmes qui incluent la découverte des éléphants sur place et différents sentiers proposés avec des degrés de difficulté allant de parcours faciles à soutenus. Les randonneurs sont sensibilisés aux traditions des villageois et à la beauté naturelle de la forêt environnante. La région est connue pour la richesse de sa faune (oiseaux, papillons) et de sa flore (orchidées, forêts de teck et de bambou, pinèdes).

Le but ultime du camp est de soutenir et d’améliorer la santé et l’éducation dans les villages de cette région, mais aussi de préserver l’environnement naturel par un programme de replantation pour la conservation de la forêt.

Visiter le site de Green Valley Hill

 

En Thailande

 

Hmong-Lodge

A environ une heure de Chiang Mai, dans la belle vallée de Suthep Pui, le Hmong Hilltribe Lodge propose une plongée dans la culture traditionnelle Hmong. Le lodge a été créé avec pour objectif de montrer de façon respectueuse la culture Hmong mais aussi afin que les villageois de ces tribus bénéficient des retombées économiques.

Visiter le site de Hmong Lodge

A Chiang Mai, l’institution correctionnelle pour femmes située au cœur de la vieille ville, a conçu différents programmes afin d’aider les détenues à se réinsérer au terme de leur peine.

L’un d’entre eux est un centre de massage où chacun peut venir bénéficier d’un massage ou d’un soin spa pour une somme modique et qui contribuera au soutien de ces personnes à leur sortie de prison.

Chiang Mai Women’s Correctional Institution
100 Rachawithee Rd
Tel: (053) 706 1041
Ouvert de 08:00 à 16:30

Nature-Lodge

Situé à une heure de Chiang Mai dans le parc national Sri Lanna, le Nature Lodge est un « eco friendly Lodge », conçu pour et avec les villageois des tribus Lahu.

Les bungalows ont été construits par des artisans locaux utilisant les matériaux d’origines et toute la conception du Lodge a été élaborée afin de préserver au mieux l’environnement.

Les apports économiques générés par les activités proposées bénéficient directement aux ethnies locales.

Visiter le site de Nature Lodge

Patara Farm

La ferme de Patara située à une heure de Chiang Mai s’occupe de l’élevage et des soins apportés aux éléphants afin de contribuer à leur préservation dans des conditions optimales.

Pour sensibiliser les visiteurs à la nécessité de préserver cette race en danger, la ferme Patara propose à chacun de partager une journée entière avec un éléphant. On participe ainsi à son bain, aux soins qui lui sont prodigués, on apprend les rudiments des commandes d’un cornac.

Visiter le site de Patara Farm