Informations pratiques sur le Myanmar

Nous résumons ci-dessous quelques informations générales sur nos destinations mais n’hésitez pas à nous contacter pour plus de détails.

carte2Le Myanmar a une superficie de 678.000 km2 pour une population de 54 millions d’habitants. Il s’étend sur 1.900 km du nord au sud et sur 900 kilomètres d’est en ouest dans sa partie la plus large. Depuis 2005, la capitale actuelle du pays est Naipyidaw située à 300km à l’est de Rangoon.
 
Le pays a des frontières communes avec le Bangladesh, l’Inde, la Chine, le Laos, la Thaïlande.

formalitesUn visa touriste est nécessaire pour se rendre au Myanmar. Le passeport doit avoir une date de validité supérieure à 6 mois à compter de la date d’entrée dans le pays.
 
Le visa peut être obtenu auprès des ambassades et des consulats du Myanmar et a une validité de vingt huit jours maximum.
 
Visas Pré-Arrangés
 
Pour ceux qui n’ont pas d’Ambassade dans leur pays d’origine, il est possible d’obtenir un visa pré-arrangé à l’arrivée des aéroports Internationaux de Rangoon ou de Mandalay. Toutes les informations requises doivent nous être envoyées un mois avant l’arrivée. Une fois la demande de visa acceptée par les autorités locales, nous vous envoyons une lettre de confirmation pour que le visa soit délivré à votre arrivée. Il est impératif de montrer cette lettre au guichet d’embarquement de votre compagnie aérienne qui pourrait, à défaut de ce document, vous refuser l’accès à bord. Il vous sera demandé deux photos d’identité à votre arrivée ainsi que USD 40 pour le visa. Nos frais pour l’obtention du visa auprès des autorités locales est de 35 US Dollars par personne.
 
Passage des Frontières par Voie Terrestre
 
Selon la régulation birmane en vigueur, les touristes ne peuvent entrer ou sortir du territoire seulement que par voie aérienne depuis les aéroports Internationaux de Rangoon ou de Mandalay.
 
Une entrée ou une sortie par une frontière terrestre est sujet à un permis spécial délivré par les autorités locales. Toutes les informations nécessaires à la procédure d’obtention de ce permis doivent être remises deux mois à l’avance à Other-Ways. Ce permis n’est pas un visa ; conjointement au permis d’entrée par voie terrestre, un visa doit être requis auprès d’une Ambassade Birmane, la demande spécifiant exactement les points d’entrée et de sortie sur le territoire Birman.
 
Les trois points de frontières actuellement ouvert sont les suivants:
 
Frontière Birmane avec la Chine
Muse (Birmanie) – Ruli (Chine)
Il est à noter qu’une permission spéciale est requise pour emprunter la route de Muse à Lashio.
 
Frontière Birmane avec la Thaïlande
Sud Est de la Birmanie
Kawthaung (Birmanie) – Ranong (Thaïlande)
L’archipel de Mergui est accessible avec un permis spécial d’entrée et des frais de séjour sont facturés selon la durée du séjour.
 
Nord Est de la Birmanie
Tatchilek (Birmanie) – Mae Sai (Thaïlande)
 
Des frais administratifs sont requis pour obtenir les permis de passage de frontière ou permis spéciaux d’accès à certaines zones.
 
Il est préférable de se renseigner systématiquement auprès de l’ambassade du Myanmar afin de vérifier les modalités d’entrées dans le pays, celles-ci pouvant évoluer régulièrement.

argentLa devise locale est le Kyat (se prononce Tchiatte). En octobre 2013, 1 euro équivaut environ à 1.300 Kyat et un dollar américain à 975 Kyat.
 
Il est possible de changer des euros et dollars dans les bureaux de change officiels mais ils ne sont pas encore très nombreux, surtout en dehors des principales villes.
 
Depuis le début de l’année 2013, Yangon et Mandalay sont équipés de distributeurs de billets permettant de retirer des liquidités aux possesseurs de cartes Visa ou Mastercard. Le montant du retrait est actuellement limité à 300.000 Kiats. L’installation de distributeurs en dehors de ces deux villes devant être progressive, il est préférable de se munir de suffisamment de liquide dans le reste du pays.
 
L’utilisation des cartes bancaires comme mode de paiement est encore peu développée à ce jour. Cela devrait changer dans le futur avec l’ouverture du pays.
 
Pourboires : Donner un pourboire n’est pas obligatoire mais cependant une pratique courante à l’égard des guides, serveurs, porteurs ou chauffeurs laissée à votre appréciation.
 
climatLe pays connait deux grandes zones climatiques, Rangoun et le sud, plus exposés à l’humidité et où la mousson est plus forte; Bagan et Mandalay, au centre du pays, plus chaud et plus sec.
 
Il y a 3 saisons :
 
– De juin à octobre, c’est la période de mousson, elle est forte à Rangoun, mais le centre est plus sec.
 
– De novembre à février, période considérée comme la meilleure où que l’on aille. Le temps est sec, les températures sont agréables, pas trop élevées, elles peuvent même être fraiche dans les régions montagneuses.

– De mars à mai, c’est la période la plus chaude, surtout dans le centre du pays.
 
Il est ainsi possible de voyager même durant la saison des pluies en passant plus de temps dans le centre du pays, c’est aussi une période durant laquelle il y aura moins de touristes sur les sites.
 

langueLa langue officielle est le birman mais le pays comporte de nombreuses minorités ethniques qui possèdent leur propre langue ou dialecte. Toutefois, du fait de la colonisation britannique, l’anglais est très répandu dans les populations urbaines.

religionLa religion est très importante dans la vie de tous les jours des birmans. 89% de la population est bouddhiste mais cela ne l’empêche pas de croire aux esprits (les Nats) et d’y vouer un véritable culte.
 
Le reste de la population se partage entre les chrétiens, les musulmans, les animistes et les hindous.

politesseEn Birmanie, comme partout en Asie du Sud Est, quelques règles de base sont à respecter.
 
Il convient de se vêtir correctement, pantalon de préférence pour hommes et femmes. Les épaules nues et toute attitude provocante sont à éviter.
 
Une autre règle de base est de ne jamais se mettre en colère ni montrer son impatience.
 
Comme dans les pays avoisinants, on ne touche pas la tête des personnes, on ne montre pas les gens du doigt, et on ne pointe pas son pied vers une représentation de Bouddha.
Dans les temples, il convient de se déchausser et de se découvrir la tête.
 
En principe, on ne serre pas la main d’un moine et, dans la mesure du possible, on ne s’en approche pas de trop près. On s’assoit plus bas que lui. On ne donne plus de nourriture à un moine après 12h. Une femme doit éviter se trouver en situation de toucher un moine.

santeIl n’y a pas de vaccination obligatoire en venant en Birmanie. Il est cependant recommandé de prendre des précautions contre la malaria si vous envisagez une randonnée dans une partie reculée du Myanmar et nous vous invitons à consulter votre médecin avant votre départ.
 
Il est également recommandé d’être à jour sur les vaccins universels (diphtérie, tétanos, polio, coqueluche, hépatite B).
 
Il est fortement déconseillé de boire l’eau du robinet.
 
Par ailleurs, le paludisme et la dengue (en plein développement) étant présents, nous vous recommandons de toujours emporter un spray ou une crème anti-moustique et de prendre toutes les précautions d’usage pour éviter les piqures de moustiques (pour plus d’informations sur les précautions à prendre, vous pouvez consulter le site : http://vigilance-moustiques.com/).
 
Pour un traitement médicamenteux lourd, il est conseillé de se munir d’une lettre de votre médecin justifiant la prise de médicaments vous concernant.
 
Les infrastructures médicales locales sont très éloignées des standards internationaux, surtout dans les zones reculées.
 
À Rangoun, nous vous recommandons la clinique SOS pour toute urgence avec les coordonnées suivantes:

Myanmar International SOS Clinic, Yangon
37, Kaba Aye Pagoda Road
Tel: 01 667 871, 01 667 877, 01 667 879, 01 667 897

securiteLe Myanmar est un pays sûr pour les touristes, le peuple birman est l’un des plus honnêtes et accueillants au monde.
 
En revanche, il ne faut absolument pas prendre de risque en pénétrant dans les zones interdites aux étrangers. La situation évoluant vite, il faut consulter la liste des régions ouvertes, régulièrement mise à jour par l’ambassade de France de Yangon.
 
De plus, des affrontements entre certaines communautés peuvent intervenir. Il convient alors de rester éloigné de toutes manifestations.

transportL’avion : Rangoun est connectée à de nombreuses capitales de la région mais il est aussi maintenant possible d’arriver depuis la Thaïlande directement à Mandalay. Les principales villes de la Birmanie sont desservies par des liaisons domestiques et restent le moyen de transport à privilégier pour les longues distances.
 
L’aéroport international et l’aéroport domestique de Yangon sont situés l’un à côté de l’autre à quelques minutes en voiture ou une dizaine de minutes à pieds mais ne sont pas connectés l’un à l’autre.
 
Depuis les deux aéroports, il faut compter 45 minutes à 1 heure en voiture pour rejoindre le centre-ville.
 
Le bus : De nombreuses compagnies de bus relient les villes, ils se déclinent en plusieurs catégories : Luxe, Confortable, et bus locaux.
 
Les temps de trajet sont souvent longs et fatigants, il faut par exemple compter une dizaine d’heures entre Rangoun et Mandalay en bus de luxe express.
 
Le train : Il est possible de rejoindre Mandalay par le train depuis Rangoun mais les trains sont vétustes et plutôt inconfortables et très lents, il faut ainsi une quinzaine d’heures pour relier Mandalay.
 
Le bateau : C’est un moyen de déplacement très utilisé par les birmans, le pays comptant plus de huit milles kilomètres des voies navigables.
 
Toutefois seules quelques liaisons empruntées par les ferries peuvent intéressées le voyageur.
 
De très belles croisières de 3 jours à 14 jours sur les cours inferieur et supérieur de l’Irrawaddy peuvent être effectuées sur des bateaux luxueux comme la fameuse « Road to Mandalay ».

Il est essentiel de souscrire une assurance voyage avant votre visite au Myanmar. En cas de maladie grave ou de blessures, une évacuation à Singapour ou à Bangkok sera immédiatement à envisager. Le coût d’une évacuation sanitaire est extrêmement onéreux et votre assurance doit inclure la couverture pour une évacuation éventuelle du Myanmar.

Les Heures d’ouverture dépendent du secteur d’activité. Les magasins sont généralement ouverts tous les jours de 9H à 18H et les supermarchés souvent ouverts jusqu’à 22H.
 
Le marché Bogyoke (Scott Market) est ouvert de 10H à 17H mais fermé le lundi et les jours fériés.
 
Les banques sont ouvertes du lundi au vendredi de 10H à 14H et les administrations de 9H30 à 16H30.

Le voltage dans le pays est du 220-230 volts AC. Les prises électriques sont de différente configuration et il est recommandé d’apporter un adaptateur pour brancher vos appareils et recharges. Notez que le voltage n’est pas stable en Birmanie avec pour résultat de pouvoir fortement endommager vos appareils électriques, ordinateurs ou appareils photos dues aux fluctuations constantes.
 
La Birmanie peut être aussi sujette à des coupures d’électricité même si la situation tend à s’améliorer. Les hôtels sont pourvus de générateurs qui assurent l’électricité 24H/24 mais certains hôtels dans des zones reculées peuvent ne fournir l’électricité que pendant quelques heures seulement si l’électricité est amenée à être coupée ; il est recommandé de se munir d’une torche électrique.

A l’opposé des règles pratiquées dans les pays occidentaux, les voitures, bus ou camions ont la priorité sur les piétons. Il est particulièrement recommandé d’être vigilant avant de traverser une rue notamment à Yangon et Mandalay où le trafic y est dense.
 
Une particularité liée à la Birmanie est que le parc automobile a en majorité le volant à droite alors que le sens de la conduite est aussi à droite.

Les Festivals sont nombreux et occupent une place importante dans la vie sociale et religieuse des Birmans. La plupart des festivals coïncident avec les jours de pleine lune du calendrier lunaire. Ils ont lieu en Mars, de Juillet à Septembre et en Décembre principalement. Ils peuvent durer plusieurs jours en débutant ou s’achevant un jour de pleine lune.
 
Notez qu’en dehors des jours fériés, les musées sont aussi fermés les Lundis et Mardis.