Informations pratiques sur la Thaïlande

Nous résumons ci-dessous quelques informations générales sur nos destinations mais n’hésitez pas à nous contacter pour plus de détails.

carte2La Thaïlande a une superficie de 513.520 km2 et environ 69 millions d’habitants. Bangkok en est la capitale et comprend à elle seule plus de 12 millions d’habitants. Le pays est assez étendu puisqu’il s’étend sur 1770 km du nord au sud et sur 800 km d’est en ouest.

 

formalitesPour la grande majorité des ressortissants européens et pour un séjour touristique de moins de trente jours, le visa n’est pas nécessaire. Le passeport doit encore être valide plus de six mois après le 1er jour d’entrée dans le pays.

Avant le départ, il est toutefois préférable de se renseigner systématiquement auprès de l’ambassade afin de vérifier les modalités d’entrée dans le pays, celles-ci évoluant régulièrement.

 

argentLa devise nationale est le baht (THB), toutes les transactions s’effectuent dans cette monnaie. Il est très facile de changer les principales devises étrangères auprès d’établissements spécialisés. Les cartes de paiement internationales sont très largement acceptées dans la plupart des hôtels, de nombreux magasins et restaurants.

Le pays est très bien équipé en distributeur de billets (ATM). Les billets délivrés sont des Baht.

Pourboire: Donner un pourboire n’est pas obligatoire mais cependant une pratique courante à l’égard des guides, serveurs, porteurs ou chauffeurs laissée à votre appréciation.

 

climatLe pays jouit d’un climat tropical humide. Il fait toujours chaud mais on distingue deux saisons :

– La Saison chaude et sèche s’étend de novembre à avril, il fait beau et chaud, surtout en mars et avril et il y a peu de pluie.

– La saison humide s’étale de mai à octobre. Il fait chaud et il y a d’abondantes pluies de courtes durées ou d’orages pouvant provoquer de très fortes inondations.

Toutefois, ces généralités météorologiques connaissent de plus en plus de divergences du fait des changements climatiques.

De plus, le pays étant assez étendu, des différences climatiques importantes peuvent apparaitre entre les régions.

 

langueLe Thaïe est assez compliqué pour les occidentaux. C’est une langue tonale et les monosyllabes peuvent avoir des significations très différentes selon les tons qui sont au nombre de cinq.

La pratique de l’anglais est très répandue notamment dans les principales villes et les centres touristiques. Toutefois, les Thaïes apprécient toujours que l’on essaie de parler quelques mots de leur langue.

 

religionLe bouddhisme est très largement dominant dans le pays, 4 à 5% de la population est musulmane, essentiellement concentrée dans le sud du pays.

Le bouddhisme thaïlandais est caractérisé par deux facteurs importants : l’institutionnalisation de la religion et l’influence du culte des anciens. L’importance de la religion dans la vie des Thaïlandais et le nombre des moines font de l’Eglise bouddhique un élément essentiel de la vie politique et sociale en Thaïlande.

 

politesseEn Thaïlande, comme partout en Asie du Sud Est, quelques règles de base sont à respecter.

Il convient de se vêtir correctement, pantalon de préférence pour hommes et femmes. Les épaules nues et toutes attitudes provocantes sont à éviter dans et à proximité des temples et autres sites religieux ainsi que dans les sites dépendants de la monarchie.

Une autre règle de base est de ne jamais se mettre en colère ni montrer son impatience.

Comme dans les pays avoisinants, on ne touche pas la tête des personnes, on ne montre pas les gens du doigt, et on ne pointe pas son pied vers une représentation de Bouddha.

Dans les temples, il convient de se déchausser et de se découvrir la tête.

La monarchie et la religion sont extrêmement respectées en Thaïlande, en toute circonstance, il faut absolument éviter d’aller à l’encontre des règles.

 

santeIl n’y a pas de gros risques sanitaires en Thaïlande. Les hôpitaux sont généralement de bonne qualité, certains sont même très réputés et équipés des meilleures technologies.

Le paludisme est présent essentiellement dans les zones forestières et frontalières.

La dengue est présente en Thaïlande. Elle est également transmise par la piqûre du moustique donne une très grosse fièvre d’origine virale. La seule prévention consiste à se protéger des moustiques de jour comme de nuit.

Les vaccinations recommandées sont : diphtérie, tétanos, polio, hépatite B.

En cas de séjour prolongé, il est également préférable de se faire vacciner contre la fièvre typhoïde et l’hépatite A.

 

securiteLa Thaïlande est un pays sûr, toutefois ces dernières années, la pratique du vol à la tire tend à se développer.

 

transportIl est très facile de se déplacer en Thaïlande, les infrastructures routières sont généralement de bonne qualité.

 

Le bus : De nombreux bus traversent le pays en tous sens et à de très grandes fréquences. Il existe différentes catégories de bus, du bus local au V.I.P. avec siège couchette, vidéo, climatisation, toilettes.

La voiture : Il est possible de louer un véhicule avec ou sans chauffeur. Pour conduire, il faut se munir de l’équivalence d’un permis international et ne pas oublier que la conduite est à gauche.

L’avion : plusieurs compagnies aériennes assurent des vols domestiques entre les grands villes du pays et notamment les sites touristiques.

Le train : Le réseau thaïlandais n’est pas très développé, toutefois, sur certaines liaisons (Exemple : Bangkok – Chiang Mai), il peut offrir une alternative intéressante pour découvrir le pays et être au contact de la population. Mais les voies sont vétustes et mal entretenues et des interruptions de service peuvent intervenir.

 

En ville ou localement :

Bangkok dispose d’un réseau de bus urbain très étendu, plus de 1.200 bus.

Les prix varient suivant la catégorie de bus (bus ordinaire, bus climatisé, minibus) mais restent très bon marché.

Il est également possible de prendre le bateau, sur la Chao Praya(le fleuve qui traverse la ville), des bateaux desservent de nombreuses stations du nord au sud ou sur les klongs transversaux d’est en ouest.

Le BTS est le métro aérien de Bangkok, il est très récent, moderne et très pratique. Il ne dispose actuellement que de 2 lignes mais des projets d’expansion sont en cours.

Le MRTA est le métro souterrain, il dispose de 2 lignes et est encore plus récent que le BTS. Il n’est actuellement pas possible d’utiliser les mêmes tickets car ils appartiennent à des organismes différents.

Les taxis sont très nombreux à Bangkok, ils sont climatisés et bon marché, lorsque la circulation n’est pas bloquée par les bouchons. Ils sont tous équipés de «taxi meter », mais il peut arriver que certains chauffeurs refusent de le mettre et vous propose une somme forfaitaire représentant le double ou le triple de la course. Le mieux est alors de choisir un autre taxi.

Le Tuk Tuk est de moins en moins utilisé à Bangkok, il n’offre, en effet, aucun avantage par rapport au taxi si ce n’est son côté exotique. Toutefois, il peut être un moyen agréable de découvrir certains quartiers. Il est alors indispensable de négocier le prix de la course avant le départ.